0 Item

0,00 € ex. VAT

See Cart / Checkout ->-

 
  PCKENT 2
    PCK2 PURCHASE
    PCK2 YEARLY SUB.
    PCK2 MONTHLY SUB.

  DIGITAL LIBRARY
  A LA RECH. DE LA SPÉCIF.
    DE PSY. À HOMÉO.
    FICHES MAT.MÉD.HOMÉO.
    HOMÉO NOURRISSON
    HOMÉO. BUCCODENTAIRE
    L'ÂME ET L'ESSENCE
    LE COEUR 3X HEUREUX
    MATIÈRE MÉD. BOERICKE
    MAT.MÉD.HOMÉO (GUER)
    MAT.MÉD.HOM. CIBLÉE
    MAT. MED. HOMÉO. VET.
    MATERIA MEDICA VIVA
    PRAT. HOMÉO. PSY. I
    PRAT. HOMÉO. PSY. II
    SYNOPTIC I
    SYNOPTIC II



À LA RECHERCHE DE LA SPÉCIFICITÉ

Author : Marc BRUNSON et l'équipe du CLH

Description : Cet ouvrage constitue un outil permettant d'accéder aux résumés issus de la relecture spécifiante d'une trentaine de remèdes. Ces résumés sont connectés, à l'aide de mots-clefs, à un index comparatif qui sera fort utile au moment du diagnostic différentiel; tandis qu'un certain nombre de tableaux synthétiques viennent schématiser la vision spécifiante des remèdes concernés.

System : this digital book can only be viewed under the PCKent 2 software. It is NOT a paper book.

 

Price: 62,71 € ex. VAT
 
 

French Digital Book
(Viewable under PCKent only)


FRENCH DESCRIPTION

Table Des Matières
 
abrot, agn, aloe, am-c, anan, anh, anthr, arg-n, art-v, chlf, cina, cocc, crot-h, dros, form, gal-ac, helon, hep, kali-ar, mag-c, mosch, nicc, par, phel, prun, pyrog, ran-b, sanic, sep, tell, urt-u, ust, vani, verat-v, zinc.

Introduction

L’homéopathie est un matériau vivant. Elle évolue. La façon dont nous la conceptualisons se modifie. Nous reformulons les objectifs et sommes alors amenés à optimiser nos moyens, tant la méthode que les outils.
Voici la deuxième édition d’un de ces nouveaux outils. Son but : nous aider à accéder à la spécificité de chaque remède.

Afin de dégager cette spécificité, un travail préalable de relecture a été réalisé. Cette relecture, véritable nœud borroméen, ne gagne sa force et son unité qu’à travers un nouage de trois dimensions : la clinique, la matière médicale (tant le mental que le physique !) et la souche. Cette interrogation réciproque constitue "LA" garantie de découvrir cette spécificité sans se perdre dans l’imaginaire. Elle apporte à celle-ci, consistance et scientificité.
Nous vous proposons de partager cette nouvelle connaissance par trois biais différents.
D’abord une série de résumés succincts résultant d’une relecture spécifiante des remèdes à la lumière de l’individualisation de la souche et de la clinique.
Ensuite, connecté à ces résumés, un index de mots-clefs permettant un voyage comparatif à travers cette matière médicale pas comme les autres. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un répertoire.
Et enfin, une série de tableaux évocateurs invitant à la lecture des textes plus fouillés qui ont servi de base à ce travail de spécification.

Quand nous servirons-nous de cet ouvrage ?
Rien ne nous interdira de le considérer comme un apport particulier à l’étude de la matière médicale à la condition préalable que nous possédions de celle-ci, une connaissance suffisante des symptômes physiques les plus caractérisants, les plus fiables. Celui-ci pouvant alors chapeauter celle-là. Mais un chapeau, à lui seul, ne constitue pas une garde-robe !
La deuxième circonstance où son usage pourrait s’avérer le plus utile se situe au moment du diagnostic différentiel entre les remèdes lorsque le prescripteur se trouve face à sa grille répertoriale. Cette dernière propose au praticien, un choix de remèdes. Elle est générée par une modélisation mathématique de la matière médicale reposant sur des degrés de fiabilité. Le praticien se verra alors avantageusement secondé par l’utilisation de cet ouvrage. En attendant qu’on introduise dans les répertoires contemporains à côté de l’actuel degré de fiabilité, un degré de spécificité, ce fascicule permettra de tirer bénéfice de la relecture spécifiante des remèdes induite par Masi et modifiée par moi-même.
Nous avons tenu à faire ce travail en équipe. Il nous semblait indispensable d’être plusieurs à réfléchir à l’appropriation des idées à retenir dans ces résumés et à l’extrême précision des mots à utiliser, cela afin d’affiner au mieux notre expression de la spécificité des remèdes.
Il est bien clair que cette deuxième édition ne constitue qu’un petit pas de plus dans ce très long travail.

Marc BRUNSON … et …
Marie-Louise ALLEN, Marie-Françoise BOULANGER, Nayla CHERINO, Pascale DAUBIE, Sabine DEBOUCK, André DUBOIS, Pascale FRANCK, Kim HONG NGUYËN, Marie STARICKY, Luc VAN DAMME, Paul VAN ROEY, Marie-Isabelle WÉRA.

Exemple

ABROTANUM

***** / *****

LA SOUCHE
Abrotanum artemisia a perdu la possibilité de se reproduire. Elle dépend totalement de son jardinier lequel, pour pallier ce manque, met à profit les capacités d’expansion de la plante (bouturage en été, division des touffes au printemps, transplantation en hiver). Abrotanum produit une hormone qui empêche toute plante avoisinante de se développer. De surcroît, elle chasse les insectes; elle est ainsi responsable de la non-pollinisation des voisines.

LA MATIÈRE MÉDICALE

La phrase :
La NOSTALGIE de la DÉPENDANCE BIOLOGIQUE INTRA-UTÉRINE

Les modalités d’expression :
1. Abrotanum veut prolonger cette relation fusionnelle au-delà de la naissance : celle-ci constitue pour lui, une séparation insupportable.

  • en refusant la cicatrisation de son ombilic
  • en refusant d’assimiler la nourriture, chétivité
  • en refusant d’acquérir son autonomie
  • en conservant le souvenir douloureux de cette naissance jusqu’au triomphe absolu de la gestation ininterrompue, la momification
  • immobilisation physique et mentale
  • flétrissement
  • émaciation par le bas.

2. Abrotanum veut aussi rétablir cette relation

  • par l’aliénation de sa propre personnalité jusqu’à se laisser vampiriser
  • en hurlant après ‘le jardinier’ (sa nurse !) qu’il refuse de partager, enfant gâté
  • en le séduisant
  • en le vampirisant
  • en obtenant ses soins, sa protection (bénéfice secondaire de la maladie)
    jusqu’à l’exclusivité.

3. il veut aussi produire les conditions de cette relation en vase clos

  • les métastases et alternances expriment cette volonté
  • tropismes pour la voix et la respiration, inutiles in utero
  • atteinte de l’ouïe, seul sens utile in utero.

Le moment particulier :
la naissance : pour lui, celle-ci constitue pour lui, une séparation insupportable.

Le tropisme particulier :
l’ombilic

QUELQUES SYMPTÔMES SPÉCIFIANTS

  • mind, nursed in children, being, desire all the time (1-3) (prolonger la fusion)
  • mind, merging behaviour (2-5) (refus d’autonomie)
  • abdomen, discharge from umbilicus (2-13) (l’ombilic)
  • generalities, emaciation, appetite, ravenous with (2-35) (refus d’assimiler)
  • psychisme, désire d être allaité tout le temps (1-3) (prolonger la fusion)
  • psychisme, attitude de fusion (2-5) (refus d’autonomie)
  • abdomen, écoulement ombilical (2-13) (l’ombilic)
  • généralités, émaciation avec un appétit vorace (2-35) (refus d’assimiler)

REMÈDES À COMPARER

  • au mental : bar-c (dépendance), bism (enfant gâté), calc-p (fusionnel, séparation), cina, gal-ac, lach (envahissement), par, puls (dépendance)
  • au physique : acet-ac (émaciation avec appétit vorace), bar-c (vieillissement prématuré, chétivité), lyc (vieillissement prématuré), sanic, sil (vieillissement prématuré, chétivité).
     
 


Extrait de l'Index des mots-clefs :
...
NOSTALGIE : abrot, caps, carb-an, cic, dros, helon, mag-c, sabin,
      abrot : la nostalgie de la dépendance biologique intra-utérine.
    cic : la nostalgie de l’innocence de l’enfance.
    dros : la nostalgie de la sécurité d’antan.
    helon : a une conscience exacerbée de l’ampleur de son projet reproducteur ; elle voudrait le retarder mais le contexte la pousse ; il y a ainsi deux parties dans sa vie ; elle passe du confort à l’effort. Elle ne prend douloureusement conscience du confort de la première partie que lorsque la seconde a commencé ; elle en a la nostalgie.
    mag-c : la nostalgie de l’insouciance de l’enfance.
    sabin : la nostalgie de la non-responsabilité de sa progéniture.
    ...