Accueil       News       PCKent       Boutique       Liens       Contactez-nous

+33 (0)4 77 63 51 74

 
0 Article

0,00 € HT

Voir Panier / Régler ->-

 
  PCKENT
    PCKENT ACHAT
    PCKENT LIGHT ABONN.
    PCKENT SILVER ABONN.
    PCKENT GOLD ABONN.
    PCKENT BLACK ABONN.

  LIBRAIRIE NUMÉRIQUE
    A LA RECH. DE LA SPÉCIF.
    DE PSY. À HOMÉO.
    FICHES MAT.MÉD.HOMÉO.
    HOMÉO NOURRISSON
    HOMÉO. BUCCODENTAIRE
    L'ÂME ET L'ESSENCE
    LE COEUR 3X HEUREUX
    MATIÈRE MÉD. BOERICKE
    MAT.MÉD.HOMÉO (GUER)
    MAT.MÉD.HOM. CIBLÉE
    MAT. MED. HOMÉO. VET.
    PRAT. HOMÉO. PSY. I
    PRAT. HOMÉO. PSY. II
    SYNOPTIC I
    SYNOPTIC II

TRAITÉ HOMOEOPATHIQUE DES MALADIES AIGUËS ET CHRONIQUES DES ENFANTS

Auteur : Alphonse TESTE

Description : Cet ouvrage de 1850 a été composé à partir des nombreuses observations accumulées par l'auteur. Il comporte une première partie explicitant les principes généraux de l'homéopathie, suivie d'une seconde partie abordant l'hygiène des enfants. La troisième partie, la plus volumineuse, expose un grand nombre d'indications thérapeutiques classées par appareil (digestif, circulatoire, locomoteur, etc.).

Système : Ouvrage numérique, disponible uniquement dans le cadre de l'utilisation de PCKent 2, sous Windows XP et suivants,
ou émulateur Windows sur Mac.

 

Tarif : Gratuit (Intégré à PCKent 2)  
 
 



DESCRIPTION COMPLÈTE

Avertissement

À défaut de tout autre mérite, ce petit ouvrage a celui d'être le seul qui existe jusqu'à présent, en homoeopathie, sur les maladies des enfants (1).

Il a été composé sur des liasses volumineuses d'observations, recueillies tant à Paris qu'en province, mais surtout pendant les cinq étés que l'auteur a passés aux eaux de Bagnoles de l'Orne, en qualité de médecin résident de cet établissement thermal. Le grand nombre d'indications thérapeutiques, absolument nouvelles, qu'il contient, sont donc le fruit de l'expérience.

Les prolégomènes dont l'auteur a cru devoir faire précéder la partie pratique de son livre, s'adressent aux lecteurs sérieux qui n'ont pas encore d'opinion faite sur le fond de la doctrine de Hahnemann : ils ont pour but de populariser les principes généraux de cette doctrine.

L'Hygiène des enfants, qui fait suite à ces prolégomènes, est spécialement destiné à l'usage des mères de famille.

Enfin, la partie pathologique proprement dite, qui forme à elle seule environ les trois quarts du volume, est assez clairement exposée (c'est du moins l'espérance de l'auteur) pour être intelligible aux personnes qui sans avoir fait en médecine des études régulières, suivent pourtant avec intérêt les progrès de l'homoeopathie et ont quelque habitude de lire les ouvrages qui en traitent.

...

Exemple

MALADIES DE LA PEAU

On donne le nom générique d'exanthèmes à toutes les maladies qui se manifestent à la peau. Un très petit nombre de ces exanthèmes résultent immédiatement d'une action irritante exercée sur l'enveloppe cutanée : la plupart ne sont que les symptômes apparents d'affections miasmatiques diffuses dans l'économie.

Les procédés employés par l'ancienne école pour combattre les exanthèmes sont généralement pitoyables et quelquefois monstrueux. Je ne m'arrêterai point à les décrire; mais je n'hésite pas à leur attribuer une grande partie des maladies ou des infirmités incurables, que nous avons si souvent l'occasion de constater chez des vieillards et souvent même chez des sujets encore à la fleur de l'âge.

EXANTHÈMES AIGUS

De l'Érythème

On nomme ainsi la rougeur partielle et circonscrite de la peau, causée soit par le frottement mutuel de parties en contact, soit par l'action irritante de l'urine, des excréments, de la sueur et de la crasse, lorsqu'on n'a pas soin de les enlever, chez les enfants à la mamelle, par de fréquents lavages; soit enfin par l'insolation.

Dans les deux premiers cas, l'érythème a reçu plus spécialement le nom d'intertrigo. On l'observe surtout aux aisselles, entre les cuisses, au cou, à l'anus, aux aines. Souvent il est accompagné d'une sécrétion albumineuse de mauvaise odeur; mais quelquefois aussi les places malades sont sèches, et l'on voit s'y manifester une exfoliation croûteuse ou squameuse.

De fréquentes lotions d'eau tiède suffisent presque toujours pour prévenir et pour guérir cette espèce d'érythème. Cependant si elle résistait aux lotions, il faudrait recourir à l'emploi d'un médicament, et celui qui mérite ici la préférence est chamomilla.

Ce qui prouve en pareil cas l'efficacité de la camomille est précisément le résultat fréquent de l'abus qu'on en fait. Rien de plus commun que de voir chez les petits enfants l'intertrigo survenir à la suite d'une infusion de fleurs de cette plante, avalée par eux-mêmes ou par leur nourrice.

Les remèdes naturels alors sont les antidotes de la camomille, à savoir ignatia et pulsatilla, prises alternativement à très petites doses et à courts intervalles.

Mercurius solubilis, 30ème dil., quelques globules dans un verre d'eau, pris par cuillerées à café, de six heures en six heures conviendrait dans le cas où l'intertrigo serait très douloureux, où le corps de l'enfant serait comme à vif.

L'érythème causé par l'insolation se manifeste ordinairement au visage, au col et aux mains, c'est-à-dire aux parties les plus naturellement exposées au soleil. La rougeur dans laquelle il consiste tourne volontiers au brun cuivré ou violacé et s'accompagne d'une vive cuisson. Abandonnée à elle-même, cette petite maladie dure deux à trois jours et se termine par la desquamation de l'épiderme. Elle est dénuée de gravité.

Cependant elle mérite d'être traitée surtout lorsqu'elle siège au visage et plus encore au cuir chevelu. On l'a vue dans ces derniers cas occasionner le délire et tous les symptômes d'une méningite. On a même vu cette redoutable complication se développer avant qu'on eût constaté la rougeur de la peau; circonstance que nous signalons à l'attention des médecins.

Rhus toxicodendron, dilution moyenne et à doses répétées, est le spécifique de l'érythème produit par l'insolation.

Des Gerçures

Les gerçures des petits enfants reconnaissent les mêmes causes et réclament le même traitement que l'intertrigo : ? mercurius solubilis lorsqu'elles sont très douloureuses; pulsatilla lorsqu'on peut attribuer au lycopode, dont on a eu le tort de les saupoudrer, l'état fébrile qui les accompagne.

...

 


  Mentions Légales, Sécurité & Confidentialité, CGV